Avril-gau-histoire-notre-univers

Après avoir fait ses classes chez les plus grands – dont six ans chez Robert Clergerie, autant chez Chanel – Avril Gau éprouve le besoin de prendre son envol. Elle fonde sa marque éponyme en 2002. Le succès est immédiat. En 2006, elle y ajoute une ligne de maroquinerie. Elle invente des sacs légers, bien pensés, dotés du truc en plus qui fait qu’on ne les laissera pas au placard. Les clientes en redemandent. 


En 2010, toujours indépendante, elle ouvre sa première boutique parisienne, un écrin niché au cœur de Saint-Germain-des-Prés qu’elle décore elle-même. L’architecte d’intérieur Aurélie Rimbert y a, depuis, ajouté sa patte à travers une résille en laiton qui accroche les regards. Une seconde adresse suit en 2012, rue Croix des petits champs. En 2017, un cancer de l’ovaire oblige Avril Gau à repenser sa façon de travailler. Elle prend du recul, replace le plaisir au centre tout en continuant d’assumer son hyperactivité.